Gorgonzola nº 17

Le dernier numéro de Gorgonzola est de nouveau la preuve que la bande dessinée indépendante argentine est bel et bien présente sur le vieux continent et qu’elle tisse des liens étroits avec les éditeurs de bon goût !

Pour ce nº 17, trois auteurs argentins aux personnalités graphiques fortes : Gustavo « Jeneverito » Deveze, habitué de Gorgonzola depuis plusieurs années ; Darío Fantacci et Pedro Mancini, qui ont intégré la revue depuis le dossier spécial « Bande Dessinée argentine » du nº 16.

***

El último número de Gorgonzola es una prueba más de la presencia de que la historieta independiente argentina está bien presente en el viejo continente y teje lazos estrechos con los editores con gusto.

En este nº 17, tres autores argentinos con personalidades gráficas muy fuertes: Gustavo « Jeneverito » Deveze, habitué de Gorgonzola desde varios años; Darío Fantacci y Pedro Mancini, que han integrado la revista desde el dossier especial « Bande Dessinée argentine » del nº 16.

Paolo Pinocchio

Je suis heureuse de vous annoncer que, ce mois-ci, les éditions Tanibis font paraître Paolo Pinocchio de Lucas Varela, traduit et post-facé par mes soins. Il s’agit de la première œuvre en solo du dessinateur argentin, déjà connu en France pour ses collaborations avec Carlos Trillo.

Extrait du texte de présentation :

« Maudit pantin défiant les lois de l’Homme et de l’Enfer, Paolo Pinocchio promène son cynisme du royaume des morts à celui des vivants, traversant les époques et les imaginaires mythiques. De l’enfer dantesque, à la Venise de Casanova, en passant par l’univers des contes de fées, chacune de ses aventures est l’occasion de montrer un monde grouillant de débauche où il n’est de salut pour personne. Les péripéties de Paolo Pinocchio mêlent allègrement les représentations traditionnelles du vice et de la vertu à la satire de l’époque contemporaine ».

Varela vient d’entamer sa seconde résidence à la Maison des auteurs d’Angoulême pour se consacrer à sa prochaine œuvre d’auteur complet et terminer un recueil d’histoires courtes, réalisées avec le scénariste Diego Agrimbau.

***

Me alegro de poder anunciarles que, este mes, las ediciones Tanibis publican Paolo Pinocchio de Lucas Varela, traducido y posfaciado por su servidora. Se trata de la primera obra en solitario del dibujante argentino, ya conocido en Francia por sus trabajos en colaboración con Carlos Trillo.

Fragmento del texto de presentación:

« Maldito muñeco que desafía las leyes del Hombre y del Infierno,  Paolo Pinocchio pasea su cinismo del reino de los muertos al de los vivos, atravesando las épocas y los imaginarios míticos. Del infierno dantesco a la Venecia de Casanova pasando por el universo de los cuentos de hadas, cada una de sus aventuras permite mostrar un mundo hormigueante de desmadre donde no hay salvación para nadie. Las peripecias de Paolo Pinocchio mezclan alegremente las representaciones tradicionales del vicio y de la virtud con la sátira de la época contemporánea ».

Varela acaba de inaugurar su segunda residencia en la Maison des auteurs de Angoulême para dedicarse à su próxima obra de autor completo y acabar una compilación de historias cortas, realizadas con el guionista Diego Agrimbau.