MLA 2017 – Invisible Made Visible: Comics and Mental Illness

Mi Pequeño Rincón Eléctrico1.jpg

(C) Carlos Reyes y Ricardo Vega

Participation au Congrès du MLA avec une communication sur Mi Pequeño rincón eléctrico, de Carlos Reyes et Ricardo Vega, et Diagnósticos, de Diego Agrimbau et Lucas Varela.

Saturday, 7 January, 5:15–6:30 p.m., Grand Ballroom Salon I, Philadelphia Marriott

A special session

Presiding: Jessica Gross, St. Louis Coll. of Pharmacy; Leah Misemer, Univ. of Wisconsin, Madison

Speakers: Jeanine Ashforth, Univ. of South Florida; Elizabeth J. Donaldson, New York Inst. of Tech., Old Westbury; Keegan Lannon, Dominican Univ.; Claire Latxague, Université Paul Valéry, Montpellier 3

Session Description:

Panelists explore how the visual medium of comics paradoxically explores invisible mental illnesses by depicting internal emotional and mental states. They also consider the historical relation between comics and mental illness and discuss how comics can create communities of people who feel—or are—invisible within society at large.

Diagnostics

couv-Diagnostics-1200px

En novembre dernier est paru Diagnostics de Diego Agrimbau et Lucas Varela aux éditions Tanibis. Fidèle à sa ligne éditoriale exigeante et inventive, l’éditeur lyonnais publie le fruit d’une collaboration de plusieurs années entre le dessinateur et le scénariste argentins autour de six récits brefs à contrainte. Les héroïnes de ces histoires souffrent chacune d’un trouble psychique ou sensoriel qui modifie leur perception de la réalité et leur rapport au monde. À chaque maladie est associée un exercice d’expérimentation autour d’un mécanisme de la bande dessinée : mise en page, onomatopées, représentation du mouvement… Commencée en Argentine pour la revue Fierro et achevé pendant leur résidence à la Maison des Auteurs d’Angoulême, Diagnostics est une œuvre qui offre une grande variété de styles graphiques et une rigueur d’écriture qui mettent en avant quelques-unes des infinies possibilités narratives qu’offre la bande dessinée. Après le livre palindrome Tremblez enfance Z46 d’EMG et l’opus oubapien Ressac de Choi Juhyun et L.L. de Mars, voici donc un nouvel ouvrage ambitieux et fascinant.

Paolo Pinocchio

Je suis heureuse de vous annoncer que, ce mois-ci, les éditions Tanibis font paraître Paolo Pinocchio de Lucas Varela, traduit et post-facé par mes soins. Il s’agit de la première œuvre en solo du dessinateur argentin, déjà connu en France pour ses collaborations avec Carlos Trillo.

Extrait du texte de présentation :

« Maudit pantin défiant les lois de l’Homme et de l’Enfer, Paolo Pinocchio promène son cynisme du royaume des morts à celui des vivants, traversant les époques et les imaginaires mythiques. De l’enfer dantesque, à la Venise de Casanova, en passant par l’univers des contes de fées, chacune de ses aventures est l’occasion de montrer un monde grouillant de débauche où il n’est de salut pour personne. Les péripéties de Paolo Pinocchio mêlent allègrement les représentations traditionnelles du vice et de la vertu à la satire de l’époque contemporaine ».

Varela vient d’entamer sa seconde résidence à la Maison des auteurs d’Angoulême pour se consacrer à sa prochaine œuvre d’auteur complet et terminer un recueil d’histoires courtes, réalisées avec le scénariste Diego Agrimbau.

***

Me alegro de poder anunciarles que, este mes, las ediciones Tanibis publican Paolo Pinocchio de Lucas Varela, traducido y posfaciado por su servidora. Se trata de la primera obra en solitario del dibujante argentino, ya conocido en Francia por sus trabajos en colaboración con Carlos Trillo.

Fragmento del texto de presentación:

« Maldito muñeco que desafía las leyes del Hombre y del Infierno,  Paolo Pinocchio pasea su cinismo del reino de los muertos al de los vivos, atravesando las épocas y los imaginarios míticos. Del infierno dantesco a la Venecia de Casanova pasando por el universo de los cuentos de hadas, cada una de sus aventuras permite mostrar un mundo hormigueante de desmadre donde no hay salvación para nadie. Las peripecias de Paolo Pinocchio mezclan alegremente las representaciones tradicionales del vicio y de la virtud con la sátira de la época contemporánea ».

Varela acaba de inaugurar su segunda residencia en la Maison des auteurs de Angoulême para dedicarse à su próxima obra de autor completo y acabar una compilación de historias cortas, realizadas con el guionista Diego Agrimbau.

Festival Off « Lyon BD » – MALRA nº 4/4

Les préparatifs des événements BD de la MALRA ont été un peu bousculés : le nuage de cendres du Puyehue qui est passé au-dessus de Buenos Aires a bloqué l’aéroport d’Ezeiza et le vol de Diego Agrimbau et Lucas Varela est annulé. La date de l’exposition « Dos villanos » reste donc en suspens et le vernissage du 16 juin est annulé.

Néanmoins, les auteurs argentins arriveront à temps pour le festival Lyon BD où seront également présents Carlos Reyes et  Rodrigo Salinas, les 18 et 19 juin au Palais du Commerce, place de la Bourse à Lyon.

Les quatre auteurs seront heureux de rencontrer les lecteurs français et de dédicacer leurs albums.

***

Los preparativos de los eventos de historieta de la MALRA se encuentran un poco alterados: la nube de cenizas del Puyehue que ha sobrevolado Buenos Aires ha bloqueado el aeropuerto de Ezeiza y el vuelo de Lucas Varela y Diego Agrimbau ha sido cancelado. La fecha de la muestra « Dos villanos » queda en suspenso por ahora y la inauguración del 16 de junio está cancelada.

Sin embargo, los autores argentinos llegarán a tiempo para el festival Lyon BD donde también estarán Carlos Reyes y Rodrigo Salinas, los 18 y 19 de junio en el Palais du Commerce, place de la Bourse en Lyon.

Los cuatro autores se alegrarán por conocer a los lectores franceses y firmar sus libros.

 

 

 

 

 

 

 

 

Festival « Off » Lyon BD-MALRA nº 3/4

Cette année la Maison de l’Amérique Latine en Rhône-Alpes

inaugure sa collaboration au Off du festival « Lyon BD » pendant tout le mois de juin.

Parmi nos activités

À NE PAS MANQUER !

Exposition « Dos villanos »

de Lucas Varela

du 16 au 30 juin

au Café du bout du monde

3, rue Austerlitz – 69004 Lyon

Vernissage le 16 juin à 19h30

en présence de Lucas Varela (L’héritage du colonel

et de Diego Agrimbau (La Bulle de Berthold, Fergus)

Le détail des autres événements ici.

***

Este año la Maison de l’Amérique Latine en Rhône-Alpes

inaugura su colaboración con el Off del festival « Lyon BD » durante todo el mes de junio.

Nuestros eventos

¡NO SE LO PUEDEN PERDER!

Muestra « Dos villanos »

de Lucas Varela

del 16 al 30 de junio

en el Café du bout du monde

3, rue Austerlitz – 69004 Lyon

Inauguración el 16 de junio a las 19h30

con la presencia de Lucas Varela y Diego Agrimbau

Los detalles sobre otros eventos aquí.